Menu 06 60 61 66 61
5 Rue Cros de Capeu
06100 Nice
Lundi au dimanche :7h à 20h
Cabinet conventionné tiers payant et mutuelles
Zone d’intervention : Nice Nord | Nice Centre
Contactez-moi
Vous appréciez, partagez !
MONSIEUR OMAR HATTAB (INFIRMIER LIBERAL) Télèphone06 60 61 66 61
Adresse5 Rue Cros de Capeu
06100 Nice

Diabète, chimiothérapie & dialyse - Soins infirmiers à Nice

Certaines pathologies requièrent des soins spécifiques, du fait de leur manifestation aigüe ou de leur état chronique. Le cabinet infirmier à Nice d’Omar Hattab est à votre service pour des soins à domicile dans le cas de diabète, chimiothérapie et dialyse. La surveillance du diabète, le soin au patient cancéreux, la pose de sonde vésicale constituent des actes relevant de la compétence et de l’expérience de l’infirmier. La surveillance de perfusion intraveineuse ou intramusculaire, le soin du diabétique et d’autres actes infirmiers requièrent la présence de l’infirmier libéral. L’infirmier exécute les prescriptions médicales pour les soins spécifiques à prodiguer au patient.
Le cabinet infirmier est installé au 5 rue Cros de Capeu à Nice. Le praticien se déplace à domicile, sur Nice nord et Nice centre. Il répond à vos besoins du lundi au dimanche, de 7 h à 20 h.
 

Quels sont les soins infirmiers pour le patient en chimiothérapie ?

Quels sont les soins infirmiers pour le patient en chimiothérapie ? La chimiothérapie est un traitement lourd, douloureux et pénible pour le patient. La prise en charge après hospitalisation est effectuée par l’infirmier à domicile. Le soin au patient cancéreux fait partie des compétences de l’infirmier, formé spécialement pour ces soins. Le traitement comprend l’injection de produits de traitement anticancéreux, suivant la prescription médicale (perfusion). Il prodigue encouragements et conseils au malade, notamment durant la surveillance des soins : évolution de la maladie, effets du traitement (atténuation des éventuels effets secondaires, dont la douleur…). En tout état de cause, un compte-rendu et un suivi avec le médecin traitant sont effectués régulièrement. Les mesures d’hygiène et de sécurité exigées pour tout traitement anticancéreux sont incluses dans les soins infirmiers du patient en chimiothérapie.
 

Quels sont les soins infirmiers pour le patient diabétique ?

La prise en charge des patients diabétiques relève des compétences de l’infirmier à domicile. Les soins infirmiers consistent à prodiguer des conseils au patient diabétique, à l’aider dans l’adaptation de son alimentation, la surveillance de la glycémie et l’éducation à l’hygiène spécifique requise dans son cas. L’évolution du diabète dépend de plusieurs facteurs, notamment l’âge et la santé en général du patient, ses habitudes alimentaires, son mode de vie, etc. En cas de plaie, le soin du diabétique comprendra une surveillance du diabète plus étroite combinée au traitement des plaies (pansement). L’hygiène des pieds est particulièrement surveillée afin de prévenir tout risque d’infection. L’administration d’insuline participe au maintien du taux de glycémie du patient à un niveau acceptable. Tous ces actes sont effectués sur prescription médicale. Le suivi du soin au malade diabétique est effectué en collaboration avec le médecin traitant.
 

Perfusion et sonde : quand mettre en place de tels traitements ?

La mise en place de traitement par perfusion et par sonde est prescrite par le médecin pour des raisons spécifiques.
La perfusion consiste à injecter un produit chez le patient par voie veineuse ou intramusculaire. La perfusion intraveineuse est la plus utilisée pour inoculer en continu un traitement, au lieu de procéder à plusieurs injections répétées. C’est le cas de la chimiothérapie du patient cancéreux, mais ce mode d’administration est utilisé aussi pour le traitement antibiotique, la corticothérapie, la réhydratation par sérum physiologique… Une pochette contenant le produit administré distribue celui-ci goutte par goutte à travers le cathéter fixé sur une veine du patient. La perfusion intramusculaire est synonyme d’injection intramusculaire, et sert à administrer le médicament en une dose ponctuelle (vaccin, piqûre).
Perfusion et sonde : quand mettre en place de tels traitements ? La sonde est un tube de plastique introduit dans l’organisme humain pour des raisons médicales. Il existe plusieurs types de sondes, utilisées chacune selon leur but (sonde naso-gastrique, sonde urinaire, sonde vésicale…). La sonde urinaire (ou sonde vésicale) est utilisée pour drainer la vessie. Elle permet de recueillir l’urine du patient dans plusieurs circonstances : opération chirurgicale utilisant l’anesthésie générale, incontinence urinaire invalidante, diurèse (surveillance du taux d’urine), paraplégie (incapacité du patient d’uriner par ses propres moyens)… La pose d’une sonde vésicale requiert des conditions d’hygiène rigoureuses afin de prévenir tout risque d’infection.
Vous appréciez, partagez !
MONSIEUR OMAR HATTAB (INFIRMIER LIBERAL) Télèphone06 60 61 66 61
Adresse5 Rue Cros de Capeu
06100 Nice